15/11/2012

« Il n’y a pas de suicide, il n’y a que des meurtres » Elsa Triolet.

38.jpg

Écrit par David | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

De nouveau, votre "message" est un message fort difficile à commenter.
A mon humble avis, mais je n'appartiens à aucun camp, pour celui qui est concerné, la souffrance qui conduit au suicide est une vraie souffrance, qui mérite autant notre respect que la souffrance due à la maladie.
Bonne soirée.

Écrit par : Mme Chapeau | 15/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.