12/11/2012

To be or not to be ...

32.jpg

Écrit par David | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

Commentaires

Faire ce qui nous plait, je veux bien.
Mais qui fera nos "devoirs"?
Aller chercher les gosses à l'école, préparer le repas, donner le bain...

Écrit par : Mme Chapeau | 12/11/2012

Répondre à ce commentaire

Et si on se ccontentait de vuvre, c'est déjà pas mal ?

Écrit par : godelieve | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Pertinente réplique Mme Chapeau. Merci !

A mon sens, Les devoirs de la famille, cela devrait être, un plaisir pour les parents. C’est un choix de vie, fait, par deux personnes consentantes et unies par le sacro-saint amour ! Donc, solidaire dans le pire, comme dans le meilleur.

Ceci dit, à notre époque, le cliché de l’épouse esclave des taches ménagères est révolu. Monsieur papa à ce droit et ce devoir de participer activement et conjointement avec l’amour de sa vie, dans le but d’améliorer les conditions de travail et de vie sous le toit « Famille & Co », En plus d’être co-investisseurs dans l’entreprise « Famille & Co. » Les parents, en associés et pour assurer compétitivité de leur entreprise en ces temps de crise, s’adressent diplomatiquement aux marmots capricieux, lors des réunions extraordinaires, quand, par exemple, ces petits derniers revendiquent en manifestant de façon bruyante ce droit d’avoir la dernière console de jeux.
(En principe)

Cela ne veut pas dire l’anarchie des droits et devoirs pour autant, juste offrir un peu de temps à ce jardin secret qu’il y a en chacun de nous, sans avoir honte de nos goûts et sentiments. Ce message n’est pas radical, je veux dire par-là, qu’il soit concevable pour chacun de nous d’atteindre un peu de ce rêve inaccessible d’enfant ou d’adolescent, celui qui, par exemple, hante une vie frustrée par de mauvais choix. C’est une manière de se ressourcer pour mieux vivre le quotidien. Faire un peu de ce qui nous plait au fin fond de nous Qu’importe si cela paraît ridicule au regard d’autrui ! Apportera peut-être une réponse à ce rôle de la vie et ce pourquoi, nous sommes ici.

Chère Godelieve…

Vivre en société paraît compliqué parfois. Pour certaines personnes, il s’agit uniquement de survivre sans fioritures, Ils ont embarqué à bord d’une galère munie de lourdes rames et sans véritable destination…
Mais vivre, en effet, c’est déjà pas mal ! S’offrir un peu de plaisir et de bonheur, c’est mieux ! ;o)

Belle journée à vous et merci pour vos participations.

Écrit par : David | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour David.

C'était surtout une réplique un peu provocatrice.
;o)
Les choses ne sont jamais ni blanches, ni noires; c'est ça, la vie!
Bonne journée à vous.

Écrit par : Mme Chapeau | 13/11/2012

Quel bel éloge pour cette "Famille&Co", mais je te sens un peu déçu dans tes propos David. Parfois la vie je la subis telle quelle. Les rêves je les réalises plus souvent la nuit. :)) Et faire ce qui nous plait dans la vie sans avoir honte, je suis d'accord avec toi sur ce principe. Le hic est de savoir si c'est bien ce que on veut faire. :)

Écrit par : julie | 13/11/2012

Les commentaires sont fermés.